Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Antre-Lire
  • Le blog de l'Antre-Lire
  • : 'zine littéraire - Lecture (sur le web)- Ecriture - Auteurs et textes en tout genre et pour tout genre (humains, enfants, poètes, loups, babouks...)
  • Contact

Recherche

7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 06:46
« Mes amis,
Les décrets de la République française sont exécutés :  Vous êtes libres. Tous égaux devant la loi, vous n'avez autour de vous que des frères. (...) 
»
Joseph Napoléon Sébastien SARDA GARRIGA,
Commissaire général de la République
Saint-Denis de la Réunion, 20 décembre 1848



Transmission

L’homme dit :
« Je suis la continuité et mes ancêtres m’accompagnent. »

Il dit aussi :
« Mais je ne suis pas mon père, ni mon grand-père, ni le père de celui-ci.
Je suis moi, et je ne veux ni de leurs chaînes ni de leurs fouets.
Je suis libre, ni victime ni coupable
».

Il dit encore :
« J’accepte avec courage et fierté de savoir d’où je viens.
Je revendique le droit et le devoir de mémoire,
pour que mes enfants, eux aussi, aient le choix d’être libres
».







 




Enfants du 20 décembre

 (mémoire métisse)

Ils marchent à mes côtés, leurs lèvres brillent.
Ils dansent autour de moi, leurs nez palpitent.

Guitare, djembé, piano
Kaïamb.
Métissage, héritage, métissage
Visages.

On se regarde droit dans les yeux,
Et je me reconnais.









Espace Culturel et Artistique Bénédictin

Saint-Benoît de la Réunion

6-26 décembre 2008

RIEUL PADE — ENFANTS DU 20 DECEMBRE

(Textes de Marie-Catherine Daniel)






Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Catherine 18/11/2008 09:27

Oooh, salut Garulfo ! Contente de te lire et merci pour les compliments.
Au vernissage, je te mettrai de côté des samoussas et des bonbons piments. :-)

D'accord, d'accord, pour Freefounette, Reine et Clem aussi !

Garulfo 18/11/2008 09:07

Coucou Marie-Catherine,
je déserte trop souvent ce blog mais quand j'y reviens c'est toujours un plaisir de te (vous) lire. J'ai bien envie de venir à cette exposition... Je serai en tout cas là en pensée. Et les textes sont très beaux !

Marie-Catherine 16/11/2008 07:05

Bienvenue Clem ! :-)

Vaste débat que la liberté, effectivement. Très vaste débat même.
Ici, la question posée est celle des séquelles sociales et psychologique laissées par la négation non seulement de la liberté mais aussi de l'humanité, et qui perdurent malgré les générations qui n'ont pas connue personnellement l'esclavage. En comparaison, l'"engagisme" (10 à 20 ans de travail forcé et gratuit contre le prix du voyage à la Réunion et le droit d'y émigrer) est loin d'avoir laissé autant de traces chez ses descendants.

clem 15/11/2008 23:34

libres ?
clem

Freefounette 08/11/2008 10:38

Je ne crois pas que l'esclavage soit aussi "aboli" qu'on veut bien le dire. Juste on fait maintenant croire aux esclaves qu'ils sont privilégiés d'avoir un boulot et de payer des impôts. ouai, je suis un brin cynique...
je sors.