Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Antre-Lire
  • Le blog de l'Antre-Lire
  • : 'zine littéraire - Lecture (sur le web)- Ecriture - Auteurs et textes en tout genre et pour tout genre (humains, enfants, poètes, loups, babouks...)
  • Contact

Recherche

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 00:00
Improvisation

Jean-Philippe Drécourt


J’enfonce une touche. Une note naît. Une autre pression sur le clavier, une nouvelle note se joint à la farandole. Les souvenirs se battent pour s’exprimer au travers de mes mains. De toute la musique que j’ai apprise et répétée jusqu’à écœurement, jusqu’à ce que mon cerveau abdique et sublime la souffrance pour la transformer en extase, de tout ce chaos émerge une mélodie unique et inimitable.

Je transpire, mes muscles se contractent comme sous l’effet d’un poison violent. Mais je ne peux échapper aux impulsions qui parcourent mes nerfs. Je deviens l’instrument d’une civilisation séquentielle, éphémère, mais dont chaque note citoyenne connaît sa place exacte et le moment où elle doit se retirer et retourner au néant, satisfaite d’avoir accompli sa mission.

Derrière mon piano, je contemple le passage du temps. Je visite, émerveillé, le paysage acoustique qui se dessine sous mes doigts. Libéré de la conscience de l’action, j’assiste à la construction de ces monuments sonores. Et tel le moine bouddhiste, j’abandonne sans regret l’édifice mélodique qui se dissout comme une peinture de sable emportée par le vent.

Seul reste le souvenir de la réalité sculptée par les vibrations. Mes mains quittent à regret le clavier. Je reprends le contrôle de leur mouvement. Je me lève et salue. Je troque la clarté torride de la scène contre une rue frileuse et sombre. La pluie sur mon visage révèle ma fatigue et la futilité de ma vie. Mais je sais que demain je travaillerai mes gammes avec un acharnement ressuscité. Je répéterai pendant des heures, des jours, des mois, pour ces quelques minutes d’état divin.


En savoir plus...  : Jean-Philippe est trouvable sur son site

...ou par ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Macada - dans Textes courts
commenter cet article

commentaires

alpero 10/02/2009 01:18

ça me fait bien regretter de ne pas avoir mieux étudié mon piano, quand j'étais gosse !
C'est ça quand on n'est ni musicien dans l'âme ni courageux, hélas !!!

JP 09/02/2009 19:23

Merci Silane. En effet, j'ai moi même quelques notions de guitare classique, et j'ai parfois entr'aperçu cette sensation. Disons que c'est ici une extrapolation, et je suis content que d'autres s'y retrouvent!

Silane 09/02/2009 14:36

excellent... ça me rappelle mes moments de vocalises, et d'apprentissage de morceaux (Carmen et Les Noces de Fiagro surtout)... Un vrai musicien (ou un musicien tout court ^^), se retrouve forcément dans ton texte, je crois...