Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Antre-Lire
  • Le blog de l'Antre-Lire
  • : 'zine littéraire - Lecture (sur le web)- Ecriture - Auteurs et textes en tout genre et pour tout genre (humains, enfants, poètes, loups, babouks...)
  • Contact

Recherche

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 08:45
Les nuages de Kipie
Didierv


Il n'y a pas  longtemps, j'ai remarqué, qu'il y avait des nuages dans le ciel.
Les nuages sont là presque tous les jours mais il y a des jours où il y en a plein, des jours où il n'y en a pas beaucoup.
Quelquefois, les nuages de Kipie sont tout blancs... ils sont beaux.
Quelquefois, les nuages de Kipie sont moins blancs, on pourrait dire qu'ils sont gris... ils sont beaux aussi mais ce n'est pas pareil que les nuages blancs.
Quelquefois, les nuages sont sombres... brrrr... ils font peur, on dirait des monstres qui veulent nous manger. Mais ce n'est pas vrai, les nuages ne mangent pas les habitants de Kipie. Dans les autres villes, je ne sais pas, peut-être qu'ils sont mangés par les nuages sombres, les autres habitants.
Quand les nuages sont très sombres, quelquefois il tombe de l'eau... c'est la pluie. Cette eau est vraiment mouillée, je peux vous le dire. La dernière fois, j'avais les cheveux tout collés par cette eau. Maintenant, je mets mes mains sur la tête pour éviter d'être tout collant d'eau. C'est vrai que cela ne marche pas beaucoup.

J'ai mis beaucoup de temps pour voir les nuages, car, quand je marche, je regarde par terre pour ne pas trébucher.

Comment j'ai découvert les nuages de Kipie ?
Un jour, c'était même la journée car c'était le matin à 9h53mn12s.
Donc, un jour j'ai entendu un gros badaboum. Surpris, apeuré j'ai voulu me cacher sous une feuille, mais elle était trop petite... ou moi trop grand. Bref, je n'ai pas pu me cacher.
En tremblant, j'ai regardé lentement vers l'origine du badaboum et... au-dessus de ma tête... il y avait des choses (c'est bien après que j'ai su que c'était des nuages). Ces choses étaient toutes grises et... elles avançaient. J'ai cherché le cheval, mais il n'y en avait pas. j'ai cru que je rêvais et je me disais, ce n'est pas possible, ce qui avance est obligatoirement tiré par un cheval ou des chevals (comme on dit au marché). Et puis, après une longue réflexion, je me suis dit : il n'y a pas de chevals devant moi et pourtant j'avance. J'ai donc cherché les jambes, car, comme beaucoup de monde à Kipie, j'ai deux jambes qui me permettent de marcher. Mais pas de jambe non plus.
C'était donc de la magie.
C'est comme ça que je sais, qu'à Kipie, il y a des nuages au-dessus de ma tête. Des nuages blancs, des nuages gris, des nuages qui font peur. Même que quelqu'un m'a dit qu'il y avait des nuages roses le matin ou le soir. N'importe quoi, il ne faut pas me prendre pour un idiot, quand même.




En savoir plus... : Didierv est le Consul à la Vie et à l’Intégration du monde virtuel de Kiponie . Son témoignage sur les nuages est paru dans le journal « Le Kipien » de messidor de l' an 106 AUC.
Merci à lui d’avoir accepté qu’il soit reproduit ici. :-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Macada - dans Textes courts
commenter cet article

commentaires

didierv 22/03/2009 07:22

Dans ce monde je suis atypique. C'est un monde de gestion économique, plein de rapaces dont le seul but est de faire plein d'argent.
Un monde qui ressemble beaucoup au notre... hélas.
J'y suis pour donner un peu de rêve, promouvoir l'art et... assouvir mon coté provocateur et décalé :)

alpero 21/03/2009 10:09

plus qu'une suite ou au moins autant, c'est d'un voyage dans ce monde dont je rêve... il me semble qu'il y a beaucoup de belles choses à y découvrir...
comment fait-on pour y entrer ?

didierv 21/03/2009 07:00

Rafraichissant, Silane ?
Oui, surtout quand l'eau toute mouillée est fraiche.
Merci

didierv 21/03/2009 06:59

Merci NB
J'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire et que vous le partagiez avec moi est agréable.

didierv 21/03/2009 06:56

Bonjour alpero
C'est vrai, ce petit texte est sorti du contexte de ce monde virtuel, ce qui peut dérouter un peu.
Il n'était pas destiné à en sortir mais je suis content qu'il puisse plaire aussi en dehors de lui.
Une suite ?... Peut-être...