Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Antre-Lire
  • Le blog de l'Antre-Lire
  • : 'zine littéraire - Lecture (sur le web)- Ecriture - Auteurs et textes en tout genre et pour tout genre (humains, enfants, poètes, loups, babouks...)
  • Contact

Recherche

27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 05:49
Bousculé

                                       Lors, vois ce que la vie

                                       De tes espoirs a fait et ceux qu'elle a défaits…

                                       J’étais, je vous l’avoue,
                                       Parti plus qu’assez mal :
                                       Je voulais être beau, riche et intelligent !
                                       Surtout ne riez pas…
                                       Je ne suis pas le seul
                                       Bien que d’autres, parfois, aient raison de rêver…

                                       Mais dans mon cas, c’était, hélas, désespéré.

                                       Et, voyez vous, la vie
                                       S’amuse, elle le peut, à tout vous chambouler.

                                       Et si mes jours, au bout,
                                       Loin de mon idéal
                                       Furent tristes parfois, très jolis rarement.
                                       Certes je ne dis pas
                                       Que ce temps fut morose,
                                       Car les ennuis souvent éloignent de l’ennui.

                                       Mais jamais je ne vis rêve réalisé !

                                       Et cette sotte vie
                                       (Alors que maintenant j’ai cessé de rêver…)

                                       Me donne du bonheur
                                       Et me montre la chance
                                       Que j’ai plus que plus que ceux-là qu’auparavant j’enviais.
                                       Dès lors je ne sais pas…
                                       Je voulais être heureux
                                       Et c’est malgré mes choix que je le suis enfin !

                                       Alors que dans mon cas, c’était désespéré !

Alpéro

En savoir plus ... : Alpéro .

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

sebastien ayreault 03/04/2009 02:30

En matiere d'ecriture, la simplicite est le meilleur choix. Je crois bien que c'etait Moliere qui disait ca.
Hier, je me suis pris a rever de pouvoir tuer des petites parties de moi, toutes mes douleurs inutiles... Et qui m'entrave parfois le bonheur...

Jacques Fuentealba 29/03/2009 15:43

Une écriture "simple" pour de la poésie (mais la poésie n'a pas forcément vocation à être maniérée), sincère et touchante à la fois. C'est également un texte très étrange, du moins pour moi, car après tout on reste dans le "général" sans jamais atteindre le particulier, on est dans le on-dit complet et ça aussi, c'est intéressant !

alpero 29/03/2009 14:38

c'est ça qu'est grave, c'est que je me suis rendu compte en l'écrivant que c'ETAIT vrai !
merci à vous deux ...

dominique guérin 29/03/2009 13:48

Le pire (et c'est bien là le plus grave parce l'espoir d'autrui en sort renforcé !) c'est que ça sonne vrai.... lol

Freefounette 27/03/2009 08:25

être heureux malgré choix ! c'est un peu fort quand même !
;o)