Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de l'Antre-Lire
  • Le blog de l'Antre-Lire
  • : 'zine littéraire - Lecture (sur le web)- Ecriture - Auteurs et textes en tout genre et pour tout genre (humains, enfants, poètes, loups, babouks...)
  • Contact

Recherche

12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 06:29
(Verlaine à 25 ans, Felix Elie Regamey)

L’Heure du berger


La lune est rouge au brumeux horizon ;

Dans un brouillard qui danse, la prairie

S’endort fumeuse, et la grenouille crie

Par les joncs verts où circule un frisson ;


 

Les fleurs des eaux referment leurs corolles ;

Des peupliers profilent aux lointains,

Droits et serrés, leurs spectres incertains ;

Vers les buissons errent les lucioles ;


 

Les chats-huants s’éveillent, et sans bruit

Rament l’air noir avec leurs ailes lourdes,

Et le zénith s’emplit de lueurs sourdes.

Blanche, Vénus émerge, et c’est la Nuit.

 


Paul Verlaine

En savoir plus... : Ce poème est tiré des Poèmes saturniens (1866), premier recueil de Verlaine (1844-1896).
Vous pouvez télécharger les oeuvres complètes du poète sur ebooks et consulter une biographie : ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bataillou 14/05/2009 07:37

ce poème m'a transportée au milieu d'une prairie, un soir de printemps où la lune suspendue éclairait une cabane entourée de fleurs. je sentais presque la fraîcheur du vent.

Macada 14/05/2009 18:54


merci pour cette jolie évocation. :-)


alpero 12/05/2009 15:23

dur, quand on lit ça, de poétiser encore...
impossible de faire (même presque) aussi bien !

Macada 14/05/2009 18:54


J'espère bien que si, si, si tu vas continuer à poétiser. :-))